14, rue de l'arche sèche - 44 000 Nantes

Oser jouer l’intimité en toute sincérité

Avec ROMUALD SIX

Samedi 3 FEVRIER 2024
de 10h à 16h

Amour, tendresse, désir, passion… Mais aussi ruptures, rejets, trahison. Les sujets intimes en impro sous souvent source de stress : peur d’être à l’aise, peur du ridicule, peur de ne pas être crédible ou peur que l’on ne soit pas en pleine confiance et aise avec notre partenaire pour aller plus loin.
Moralité : On esquive, on fuit, on caricature, on blague, on décale, au détriment d’un beau moment poétique et sincère. Ou pire, on vit un très mauvais moment qui nous fait éviter ce genre de situations à l’avenir.

Dans ce stage, nous aborderont l’intimité sous différents angles, mais toujours dans le but de développer des scènes sincères. Les axes de travail seront les suivants :

  • Apprendre des outils permettant de directement comprendre le niveau d’intimité entre les personnages en peu de temps
  • Dégager l’intimité et l’intensité d’une scène avec des gestes ou des mots pourtant simples et rares. Jouer avec les silences et les regards. Accepter l’émotion d’une scène et la vivre sans la fuir. La ressentir pleinement
  • A l’inverse, dégager l’intimité et l’intensité d’une situation uniquement avec des mots. Jouer de la sincérité liée à la difficulté d’utiliser certains mots.
  • Savoir établir un consentement mutuel tout en jouant. Découvrir ses limites réelles (souvent différentes de celles qu’on s’imagine, et variables selon la situation et le moment) tout en se préservant, et trouver comment jouer les scènes avec les limites de chacun.
  • Établir des rapprochements physiques avec son partenaire. Jouer de la sincérité que génère les émotions de tels rapprochements. Se sentir en confiance pour aller plus loin dans les contacts rapprochés, allant, si les partenaires se sentent à l’aise, jusqu’au baiser
  • Savoir utiliser l’intimité créée pour rendre ruptures, rejets et trahisons plus intenses et fortes.

Gérant de l’improvi’bar de Paris, créateur d’une quinzaine de spectacles (regroupés sous la structure Cigogne Prog) et comédien professionnel d’improvisation théâtrale, je m’appuie pour ce stage sur mon expérience en tant que comédien sur “ça va ça vient” et celle en tant que metteur en scène et comédien du spectacle très intime “Fantasme(s)”, ainsi que l’excellent travail d’Angelo Grossi sur le sujet dans son stage “jouer l’intimité en impro”

Tarif : 70€.
Horaires : 10h-12h, 13h-16h.